2016/05/10

Faux Raccord N°30


De « Avatar » à « Kick-Ass »
en passant par « Inception » ou « Camping 2″…

Prothèses : jusqu’où peut-on aller ?

Une émission consacrée aux prothèse et les progrès en la matières.

Mister Carbonne

http://www.eteignezvotreordinateur.com/wp-content/uploads/2009/02/MisterCarbone.jpg

Responsable désigné du réchauffement climatique, le gaz carbonique fait une entrée remarquée dans la politique internationale lors de la signature du protocole de Kyoto, en 1997.

Depuis, au fil des ans, il s’est affirmé comme une préoccupation majeure, sinon comme un ennemi public numéro un.

Les mesures laborieuses prises pour limiter les émissions de ce gaz à effet de serre se sont heurtées au dogme de la croissance industrielle à tout prix…

Mister Carbone a encore de beaux jours devant lui, comme le montre cet état des lieux des forces en présence.

http://videos.arte.tv/fr/videos/mister_carbone-3541396.html

PARTAGER SUR

#Goodbye SIDA ?

En 1994, 4 000 personnes mouraient du sida en France. En 2008, on recensait 350 décès, souvent dus à des dépistages tardifs. Arrivé en 1996, le traitement par trithérapie, très contraignant au départ, s’est amélioré.

De maladie mortelle, le sida s’est mué en maladie chronique. Beaucoup de personnes atteintes par le VIH ont retrouvé une existence normale. Les couples mènent une vie sexuelle sereine et font des bébés, sans risque de contamination.

Bien sûr, des difficultés subsistent : acceptation de la maladie, discrimination, complications de santé pour les malades qui vivent depuis vingt ans avec le virus. Mais le principal chantier se situe sur le terrain d’une prévention défaillante.

Six à sept mille nouveaux cas de séropositivité sont découverts chaque année en France. Comment convaincre par exemple les jeunes gays de se protéger d’une maladie qui fait moins peur ? Tourné en France et à Berlin, ce documentaire enquête avec pédagogie et rigueur auprès de médecins – au sein des services de pointe des hôpitaux Paul-Brousse et Georges-Pompidou – et de responsables associatifs – Didier Lestrade, cofondateur et ex-président d’Act Up, Bruno Spire, président d’Aides…

Grâce aux témoignages très vivants des personnes séropositives issues de milieux différents, il dresse un panorama complet de la façon dont on vit avec le sida dans un pays occidentalisé, levant au passage des représentations erronées ou obsolètes.

http://videos.arte.tv/fr/videos/goodbye_sida_-3554636.html
(France, 2010, 52mn)

#L’Inde, en guerre contre le sida

Si les pays du Nord disposent de traitements efficaces contre le sida, la majorité des malades résident dans ceux du Sud. Avec 5,7 millions de séropositifs recensés en 2006, l’Inde a le triste privilège d’être le pays le plus touché.

Depuis quatre ans, le sous-continent est parti en guerre contre le VIH. Le ministre de la Santé Anbumani Ramadoss a rompu avec la tradition qui consistait à maquiller les chiffres du sida. Il y a un an, la Haute Cour de justice de Delhi décidait aussi de dépénaliser l’homosexualité.

Pour mesurer l’ampleur de cette révolution, les réalisateurs ont rencontré des Indiens qui vivent avec le sida, et affrontent la stigmatisation dans un pays ultraconservateur. Le film explique aussi les enjeux d’un combat qui s’étend au-delà de l’Inde. Car si la pandémie reculait dans ce pays moteur, elle pourrait régresser ailleurs.

Pharmacie des pays pauvres, l’Inde fabrique la majorité des versions génériques des trithérapies. Une riposte aux prix prohibitifs des laboratoires pharmaceutiques occidentaux, inaccessibles aux pays du Sud.

http://videos.arte.tv/fr/videos/l_inde_en_guerre_contre_le_sida-3554640.html
(France, 2010, 52mn)

PARTAGER SUR